•  

    CETTE RECETTE DE Nouvelle Calédonie , vu que ,j'y suis  depuis le 10 décembre 

    je reviens bientôt, en Normandie 

     

    Papillotes de poisson  (  Cuisine calédonienne )

     

     

      Papillotes de poisson

     

     

           Préparation : 15 min

    Cuisson : 20 min

    Proportion pour : 2 personnes

     

    Liste des ingrédients:

     

    2 filets de poisson (saumonée, perroquet, etc..)

     

    légumes (carottes, pommes de terre, etc…)

     

    1 verre de lait de coco

     

    oignon vert

     

    aromates (thym, romarin, herbes de Provence, etc…selon vos goûts)

     

    1 pincée de sel et de poivre

     

    Préparation

     

    1-Préchauffer le four à 200°C.

     

    2-Déposer les filets de poisson dans des feuilles d’aluminium. Y ajouter quelques légumes (carottes, pommes de terre, patates, ignames, selon vos goûts).

     

    3-Assaisonner le plat de sel, poivre, épices et herbes selon vos goûts (romarin, thym, etc…).

     

    4-Arroser délicatement le tout d’un verre de lait de coco.

     

    5-Refermer les papillotes en prenant bien soin de replier plusieurs fois les bords sur eux-mêmes et à ne pas trouer le papier aluminium : il faut que les papillotes soient parfaitement étanches pour que l'intérieur cuise à la vapeur.

     

    6-Mettre les papillotes au four pendant 20 à 25 minutes

     

     

     

     


    1 commentaire
  • DORADE AU FOUR SUR LIT DE POMMES DE TERRE

     

    DORADE AU FOUR SUR LIT DE POMMES DE TERRE

     

     

    Ingrédients (4 personnes)

     

    1 c à c de graines de fenouil

    Thym, laurier

    Huile d'olive

    Sel, poivre

    2 gousses d'ail

    2 oignons

    1 dorade grise ou royale (1,2 kg) écaillée et vidée

    30 cl de vin blanc

    3 tomates

    800g de pommes de terre à chair ferme

     

     

    Préparation

     Lire la recette

    ÉTAPE 1 :

    Déposez la dorade dans un plat légèrement huilé allant au four.

    ÉTAPE 2 :

    Entourez la dorade des pommes de terre épluchées et coupées en fines tranches de 1 cm, ainsi que des oignons et des tomates coupés en rondelles.

    Ajoutez l'ail écrasé, assaisonnez votre plat de sel, de poivre du moulin et de graines de fenouil.

    ÉTAPE 3 :

    Versez le vin blanc et ajoutez le thym et le laurier.

    ÉTAPE 4 :

    Mettez à four chaud (th 7/210°C) pendant 35 minutes, en vérifiant régulièrement qu'il reste suffisamment de jus dans le plat, sinon ajoutez un 1/2 verre de vin blanc.

    ÉTAPE 5 :

    Servez chaud dans le plat de cuisson.

     

     


    7 commentaires
  • Malgré une météo "QUELCONQUE et un peu DÉPLORABLE" (pendant 1.5 kms de cette marche), les photographes du jour  vous offrent un album "BIEN COSSU" de cette sortie .....

     

     

     

    Je voudrais cependant vous préciser que :

     

    - Les ruines vues au départ, ne sont pas les restes d'un château de "VICOMTESSE" ..... mais les ruines de Thermes Romains ....

     

    - Valognes avait bien un château et Guillaume le conquérant y séjournait souvent. Lors de l'un de ces séjours, il dut s'enfuir du château devant la menace d'un complot ourdi par un seigneur voisin (Saint-Sauveur-le-Vicomte). Louis XIV impose, en 1869, la démolition de ce château, fourmilière de nombreux conflits et rébellions et il ne reste plus de ce château que l'insipide "Place du Château".

     

    - Peut-être, par souci de repentir, Valognes a vu grandir la prolifération de nombreux monuments religieux : Couvents (bénédictines, capucins, cordeliers), Séminaire (lycée cornat), Hôtel-Dieu et autres ....

     

    - Puis, est venu le temps des Nobles, des Bourgeois, des Comtes, des Comtesses, des Vicomtes et des Vicomtesses .. qui ont construit moult hôtels particuliers ... Valognes se décrit comme "le Petit Versailles Normand". Certes, la quantité des hôtels particuliers est là, mais la qualité est moindre, mis à part quelques uns .... 

     

    Par contre, j'apprécie énormément, les cours d'eau qui serpentent à travers Valognes et les quartiers qui jouxtent ces ruisseaux  ....

     

    "A Valognes, qui n'a pas vu l'ancien moulin de la fantaisie n'est pas Valognais"

     

     

     

     Valognes

     

     

     

     Valognes

     

     

     

     

     

     Valognes

     

     

     

     Valognes

     

     

     

     Valognes

     

     

     

     Valognes

     

     

     

     Valognes

     

     

     

     Valognes

     

     

     

     Valognes

     

     

     

     Valognes

     

     

     

     Valognes

     

     

     

     Valognes

     

     

     

     Valognes

     

     

     

     Valognes

     

     

     

     Valognes

     

     

     

     Valognes

     

     

     

     Valognes

     

     

     

     Valognes

     

     

     Valognes

     

     

     

     

     Valognes

     

     

     

     

     Valognes

     

     

     

     Valognes

     

     

     

     Valognes

     

     

     

     Valognes


    3 commentaires
  • nous allons commencé par ce paysage , avec ces habits d'automne

     

    sortie à  Sottevast

     

     

     

    sortie à  Sottevast

     

     

    sortie à  Sottevast

     

     

    sortie à  Sottevast

     

    là direction le Manoir

     

    sortie à  Sottevast

     

     

     MANOIR de la COUR à SAINT-MARTIN-LE-HÉBERT ..

     

    Là, nous avons été accueilli par M. ROSE Aristide (91 ans), né dans le château, ancien fermier au château, actuellement gardien du château et retraité à Saint-Martin-le-Hébert où il exerça les fonctions de Maire de la Commune de 1983 à 2001 ...

    Que dire de ce Massif Manoir (ou château de défense), entouré de douves : Certains le connaissaient (journées du patrimoine ou visites privées) mais pour d'autres, ce fût une découverte ...!!

    Un bijou à aller voir lors des journées "Patrimoine", ne serait-ce que pour voir son lavoir octogonal (à l'intérieur du château) et la cheminée de sa cuisine. on peux compter le nombre de trous de boulins dans le pigeonnier .... etc .... !!

    M. ROSE vous a raconté son vécu dans le Manoir, vous a montré le chemin que prenait la châtelaine (Comtesse ou Vicomtesse) pour aller à la messe 

     

    sortie à  Sottevast

     

     

     

    sortie à  Sottevast

     

     

    sortie à  Sottevast

     

    Autrefois

     

    sortie à  Sottevast

     

     

    aujourd'hui

     

    sortie à  Sottevast

     

     

     

    sortie à  Sottevast

     

     

    sortie à  Sottevast

     

     

    sortie à  Sottevast

     

     

    sortie à  Sottevast

     

     

    sortie à  Sottevast

     

     

    sortie à  Sottevast

     

     

    sortie à  Sottevast

     

     

    sortie à  Sottevast

     

     

    sortie à  Sottevast

     

     

    nous reprenons le chemin 

     

    sortie à  Sottevast

     

     

    un nouveau lavoir

     

    sortie à  Sottevast

     

     

    sortie à  Sottevast

     

     

    sortie à  Sottevast

     

     

    sortie à  Sottevast

     

    sortie à  Sottevast

     

    sortie à  Sottevast

     

     


    4 commentaires
  • COQUILLES SAINT JACQUES À LA BRESTOISE

     

    COQUILLES SAINT JACQUES À LA BRESTOISE

     

     

    Pour 4 coquilles Saint Jacques à la brestoise:

    50 g de beurre salé

    500 g de noix de saint jacques

    1 demi-échalote

    1 petit morceau d'ail frais

    130 g de mie de pain trempé dans du lait 

    quelques branches de persil

    3 cuillerée à soupe de crème liquide entière (au besoin)

    sel, poivre

    beurre et chapelure pour le dessus

     

    Commencez par enlever le petit muscle des coquilles. Celui-ci peut se manger mais il est dur après cuisson. 

     

    Hachez menu au couteau. Ne faites pas cela au robot. Il faut qu'il y ait plein de morceaux. 

     

    Hachez finement la demi échalote.

     

    Récupérez la mie de pain et faites-la tremper dans du lait.

     

    Faites fondre le beurre dans une poêle. Quand il crépite, ajoutez la chair des coquilles et la demi-échalote. 

     

     

    Hachez très finement le morceau d'ail. Vous voyez ici que je n'en utilise pas beaucoup. 

     

    Faites cuire la chair. Au bout de deux minutes, ajoutez la mie de pain écrasez et légèrement essorée (pas trop !) car il doit rester aussi du lait. 

     

    Hachez finement le persil et hop dans la poêle.

     

    Salez et poivrez puis ajoutez la crème au besoin. À vous de voir, la consistance finale doit être tout de même crémeuse. 

     

    Remplissez vos coquilles. 

     

    Ajoutez de la chapelure et un bon morceau de beurre. On ne lésine pas s'il vous plait !

     

    Vous pouvez aussi mettre un corail sur le dessus (et du beurre !). Il faudra juste penser à les mettre de côté avant de tout hacher au début. 

     

    Faites cuire à 180°C au four jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées.

    Pour les Saint Jacques au four. Rien de plus facile !!

    Enlevez le petit muscle dur et placez 3 belles noix avec leur corail dans une coquille.

     

    Salez et poivrez.

     

    Placez un beau morceau de beurre salé. 

     

    Mettez au four sur 220°C pendant 10 minutes et c'est tout !

    Elles seront parfaites.

    pas trop cuites au centre

    (sauf si vous avez des noix minuscules).

    Un délice !


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires